Une ville bien gérée

La gestion maîtrisée des finances publiques

Une gestion économe

Nous avons mis en place un programme de gestion réaliste, rigoureuse et maîtrisée, en poursuivant un plan d'économies qui induit la stabilité des charges de personnel et la baisse des dépenses de fonctionnement de la collectivité (86 000 euros d'économies ont été réalisées en 2012).

La fiscalité stabilisée

Les impôts locaux permettent de financer l'ensemble des services publics utiles gérés par les collectivités locales. La majorité municipale, fidèle à son engagement, n'a pas modifié les taux de la fiscalité communale depuis cinq ans. Grâce à une gestion rigoureuse et économe, la qualité des services proposés aux Villeneuvois a pu être néanmoins maintenue.

Ainsi, les taux de la taxe d'habitation et de la taxe foncière sont stables depuis l'année 2009 : le taux de la taxe d'habitation est égal à 17,90 % et celui de la taxe foncière est égal à 38,49 %. La Ville ne peut agir que sur les taux, les bases qui reflètent l'évolution de la valeur des immeubles n'étant quant à elles, pas fixées par la commune. A Villeneuve-sur-Lot, il est important de noter que les taux n'ont pas suivi la hausse du taux de l'inflation (égal à + 1,70% entre 2008 et 2013).

Il est utile de préciser que si la fiscalité à Villeneuve est historiquement élevée par rapport aux communes voisines, ce n'est pas parce que les municipalités successives ont gaspillé l’argent public, mais pour des raisons structurelles qui font que la commune de Villeneuve assure depuis plusieurs décennies des charges de centralité. Elle finance seule des équipements ou des services qui bénéficient en réalité à l’ensemble de la population du bassin de vie. Le seul moyen d’inverser cette tendance, de désserrer l’étau fiscal, est de renforcer l’intercommunalité, de mutualiser les moyens, de concevoir et réaliser les équipements structurants à l’échelle du bassin de vie, c’est à dire à l’échelle de l’agglomération. Et c'est pourquoi de nombreux projets conduits, en cours ou à venir, sont pris en charge par la communuaté d'agglomération.

Une dette qui baisse

Enfin, les efforts des deux mandats consécutifs ont porté sur l'indispensable redressement financier de la ville. A l'arrivée de la majorité municipale en 2001, le montant de la dette s'élevait à 33 271 138 euros (tous budgets confondus). De nombreux fournisseurs n'étaient plus payés depuis plus d'un an et les emprunts décidés auparavant avaient été contractés à des taux jugés excessifs.

Aujourd'hui, la dette est stabilisée et n'a pas augmenté malgré la remise à niveau nécessaire des équipements effectués sur la Ville depuis 2001. En 2012, la dette était égale à 31 144 095 euros (tous budgets confondus), pour atteindre 30 122 781 euros en 2013 (tous budgets confondus). En outre, la gestion active de la dette a permis de faire baisser les frais financiers de près de moitié en douze ans. Ainsi, le taux moyen est passé de 7 % en 2000 à 3,8 % en 2012.

De 2001 à 2010, la dette a contribué à financer des équipements et des aménagements utilisés par tous les habitants et toutes les générations. Depuis 2010, le recours à l'emprunt a été limité et les investissements ont été engagés de préférence sur des fonds propres. Parallèlement, les équipements utiles à l'ensemble des habitants du bassin de vie ont été pris en charge par la communauté d'agglomération du Grand Villeneuvois.

Par ailleurs, la ville de Villeneuve-sur-Lot possède un patrimoine foncier et bâti très important. Son patrimoine est largement supérieur à sa dette, maîtrisée, stabilisée, et de moins en moins coûteuse.

La réorganisation des services municipaux

Afin de répondre au mieux aux attentes des Villeneuvois, les services municipaux ont été réorganisés, avec l'objectif d'améliorer la qualité du service rendu à la population. Renforcement de l'encadrement, restructuration des directions, mutualisation des moyens, toutes les pistes ont été exploitées pour optimiser le fonctionnement et l'efficacité des services municipaux, et garantir une baisse des dépenses de fonctionnement.

La création d'un service Relations citoyennes à l'écoute de la population garantit depuis sa création en 2011 un suivi drastique des demandes et des réclamations des habitants. De même, les rendez-vous assurés deux fois par mois au sein de la mairie annexe rive gauche permet à près de 1000 Villeneuvois par an de rencontrer personnellement le maire lors de ses permanences. Cette volonté de proximité atteste du souhait affirmé de l'équipe municipale d'être à l'écoute des préoccupations quotidiennes des habitants.

La qualité au service de la performance publique a été placée comme un des objectifs prioritaires de management de la collectivité et a été reconnue par l'exigeante certification Qualiville, certification de qualité de service délivrée par l'AFAQ AFNOR. Ainsi, pas moins de 13 services municipaux de la ville de Villeneuve-sur-Lot ont obtenu la certification Qualiville, engagée à partir de 2008, et ont inscrit la démarche d'amélioration continue dans leur processus d'évaluation.

Un bilan pour l'avenir